Nous partîmes 2 de Toulouse (plus tous les autres qui étaient dans le train avec nous), ma miss Zétourdie et moi-même. Nous allâmes à 3 au salon, accompagnées de mon amie Cathy, nous étions des centaines à faire la queue pour rentrer dans le hall de la Villette et nous fumes des milliers à déambuler dans les allées…

Pour décrire en quelques mots : le salon est une ruche et chaque visiteur une abeille. Inutile de vous faire un dessin : nous étions toutes à butiner à tout va !!!

Mes gros coups de cœur :
- la maison Marie-Claire Idées. J’ai adoré voir la plupart des idées du dernier numéro être mises en scènes dans une vraie maison

maisonmci.jpg

- Une belle rencontre avec l’atelier d’Eole. Spécialisé en broderie, ce jeune couple de Loire-Atlantique est super sympa, nous avons discuté une bonne 1/2h. Les projets qu’ils proposent sont simples, originaux et très jolis

eole.jpg

- La petite expo de Jacqueline Morel :

Morel.jpg

à regarder ses patchworks, on se prend à rêver que la couture est simple, on se remotive à bloc pour les projets qu’on aurait voulu faire. J’ai repensé avec nostalgie au jeu de l’oie que je voulais faire il y a quelques années…
- La qualité des stands : aucun ne fait tâche et on sent qu’ils sont hautement triés sur le volet. Certains sont malheureusement trop populaires et je n’ai pas eu le courage de les approcher tels la maison Sajou ou Artemio
- La boutique lin et l’autre et ses fabuleux boutons et les perles nacrées vendues à la louche, très classe !!
- La boutique de papiers japonais d'Adeline Klam, vraiment super, super beaux, mais vraiment pas cadeaux !!!

J’ai été amusée par :
- la simplicité qui ressortaient de certains stands comme celui des Gourmandises de Cathy Martini qui n’avaient pas prévu assez de kit coutures patisserie ou comme celui de Miss DeKat, le seul à proposer de la laine cardée et à qui j’ai acheté le dernier lot d’aiguilles pour carder et parce que je lui ai acheté pour 10€ de marchandises m’a donné une fiche gratuite (c’est pas à tous les stands !)
- les stands de doudous plus beaux les uns que les autres. Clairement, le doudou est en vogue !!!

J’ai été étonnée par :
- le fait qu’aucun stand ne propose des kits à confectionner par les enfants. Moi qui voulait trouver le cadeau d’anniversaire de ma filleule, je suis pas plus avancée avant qu’après ! Zut !!
- le nombre de stands qui n’affichait pas leur prix. Pas très sympa pour les acheteuses, surtout vu le monde qu’il y a, et il faut être particulièrement vigilant à l’achat de boutons car nous nous sommes faits avoir sur les 2 stands où nous en avons acheté !!

J’ai raté :
- Marion, partie vadrouiller ailleurs au moment où je passais devant le stand MCI. Et Cathy Martini partie en pause au moment où je passais devant son stand au macarons colorés!
- Le pain d’épices et le vin chaud… Mais c’est normal, parce qu’il n’y en avait pas : c’était l’ambiance qui était censée être pain d’épices et vin chaud… Pour les gourmandes comme moi, c’est pas suffisant !!!

Les Couacs :
- la mauvaise organisation à l’entrée le vendredi : beaucoup d’attente, pas d’informations
- la restauration : insuffisante, de longues, longues minutes d’attente (plus de 30 mn) sans savoir ce qu’on allait trouver au bout, ni à quel prix.
- Le salon est victime de son succès : trop de monde par rapport aux intentions affichées : les ateliers du savoir-faire sont inaccessibles trop de monde s’agglutinant devant la démonstratrice. Les visiteurs étant tellement nombreux, il est difficile d’organiser son temps pour aller à telle ou telle animation, qui par ailleurs selon moi ne sont pas assez mises en avant, ni assez nombreuses.

Allez, finies mes impressions, j’ai passé une fatigante mais excellente journée et je n’ai pas été raisonnable du tout, (et Cathy, encore moins que moi !!): boutons, laine cardée, biais liberty, tissus, galons, etc… la liste est longue !! Je vous mettrai des photos plus tard, je n’ai pas trop le temps tout de suite…

Enfin, voili, voilou, nous voilà de retour à Toulouse. Ma miss Zétourdie semble avoir été étourdie par ce tourbillon express. On récupère un petit peu et on met nos menottes en action parce que je crois qu’on a du pain sur la planche !!!!