Mme Au tour du lin a raison, pour ce premier acte, la mise-en-plie est de mise.

Mme Bas-Bleus, merci pour avoir trouvé des montages de photo tout fait qui me convenaient à merveille!


En piste les fées marraines n°28 et 29!

 

Marie et Corinne
Nous sommes deux fées marraines
Nées sous le signe de la racaille
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré aïe
Toutes deux demoiselles
Ayant eu des talents très tôt
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

Marie
Nous fûmes toutes deux repérées par la mère Supérieure
Qui à cause de nous se marra mais aussi fulmina

Corinne
Elle voulait de nous faire des fées modèles
Et pour cela lut plein de magazines de demoiselles

Marie et Corinne

Nous sommes toutes deux fines brodeuses
Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues
Nous avons toutes deux au creux des reins
C'est fou...

Marie
... là un point de bullion...

Corinne

... que Frusquin avait sur la joue

Marie et Corinne

Nous sommes deux fées marraines, nées sous le signe de la racaille
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré aïe
Aimant les entre-chats, les calembours et les bons mots
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do.

Marie
Nous sommes toutes deux joyeuses et ingénues...

Corinne
... mais aussi pestes et indisciplinées...

Marie
... on aurait bien besoin d'un coup de balai...

Corinne
... ou au moins d'une remontrance...

Marie et Corinne
... nous sommes toutes deux prêtes à perdre raison
Nous avons toutes deux une âme délicate

Marie
Artistes passionnées...

Corinne

... magiciennes...

Marie
... clowns...

Corinne
... cherchant un petit prince...

Marie
... cherchant un filleul remarquable...

Marie et Corinne
... bref un bébé idéal, avec ou sans défauts
Nous sommes deux fées marraines, nées sous le signe de la racaille
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré aïe
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

Marie
Je n'enseignerai pas toujours la beauté des potirons

J'ai montré jusqu'ici des colliers très jolis

Mais j'en ai jusque-là, la province m'ennuit
Je veux vivre à présent de mon art à Paris.

Corinne
Je n'enseignerai pas toute ma vie la broderie
A Paris moi aussi je tenterai ma chance
Pourquoi passer mon temps à enseigner des points
Alors que j'ai envie de monter un ballet

Marie et Corinne

Nous sommes deux fées marraines, nées sous le signe de la racaille
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré aïe
Deux coeurs, un 30*30, à offrir  allegreto
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

Corinne
Oh ! Midi moins le quart. Cà y est, je suis en retard.

Marie
Corinne

Corinne
Oui ?

Marie
Tu vas chercher P'tit Loulou ?

Corinne
Oh tu peux pas y aller ?

Marie
J'irai cet après-midi.

Corinne
J'peux pas sortir avec ça ! Oh puis si. Oh puis non. Je suis convoquée  à midi
par la mère supérieure, je n'y serai jamais.

wantedposter1.jpg

Marie
Qu'est-ce qu'elle veut encore celle-là ?

Corinne
Je ne sais pas... me voir.

Marie
Oh bien elle attendra. Tu viens déjeuner ?

Corinne

Oui. Mais tu es convoquée aussi.

 

890385213.jpg

Qu'est-ce que j'ai fait de mon poudrier ? Ah
non je l'ai.

Marie et Corinne
Fumant dans le dortoir, empêchant les aut' de dormir
Aimant les entre-chats, les calembours et les éclats de rire
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo
Nous sommes fées marraines, nées sous le signe de la racaille

Corinne

Bonjour Mère Supérieure

Marie
Bonjour Mère Supérieure

 

La suite, dans l'autre note...