Vous connaissez les contes de la mère l'oye?

oie2

Une oie qui surgit hors de la nuit,
Court vers l'aventure au galop
(et ça, c'est quelque chose à voir, le sprint de l'oie!),
Son nom, elle le signe à la pointe de l'aiguille
D'un O qui veut dire Oie-zo
Oizo, Oizo, oie rusée qui fait sa loi
Oiso, Oiso, vainqueuse tu l'es à chaque fois
Oiseau, Oiseau


Euh, non, c'est pas ça! Dans ce blog, aujourd'hui et pendant quelques temps, la mère ce sera m-oie et l'oie fera sa loi... Mais on respecte les anciennes Oyes, alors dans le projet, ben il y a:

  • Beaucoup de bleu, mais pas de barbe
oie1
(photo archi-pourrie prise tard hier soir, mais je vous assure qu'il y a beaucoup de bleu)

  • Des tissus qui ont attendu presque 100 ans (divisé par 10) avant d'être réveillés par la princesse charmante, autrement dit la mère l'oie, autrement dit moi, autrement dit z'auraient certainement préféré dormir plus longtemps les dits tissus!
  • Une belle chaussette, qui n'ira peut-être pas à Cendrillon
oie3
(photo du modèle)

  • Des appliqués bien râtés pour faire concurrence à Riquet à la Houppe
(photos à venir ne vous inquiétez pas!)

  • Des aiguilles semées comme les cailloux du petit poucet pour que je ne perde pas le fil de mon "organisation" en cours de route
  • Le moulin du maître du chat botté en personne (oui, c'est vrai!)
oie4
(photo du modèle)

  • La vieille maison de mère-grand...
(photo à venir)
  • et mille et une choses encore
(photo à venir)

Oui, je sais, pas beaucoup de photo sur ce que j'ai fait moi-même, mais c'est juste parce que pour l'instant l'oie a beau faire sa loi, je me laisse pas faire!
Non sérieusement, c'est long, long, long comme projet, je suis pas franchement sûre d'avoir fini d'ici Noël! Au fait, vous avez compris de quoi il s'agit? Non, parce que dès fois, je sais que je parle pour ne rien dire, mais que des fois...