Arrive un jour où la plus jeune re-rencontre l'aïeule
Et là, ce n'est que passion, transmission
La jeune aime certains loisirs "ancestraux"...
L'aïeule en parle avec la même passion qu'à ses 16 ans...
50 ans les sépare et pourtant ils ne comptent pas.
Passion, transmission
Une a portée la coiffe rapiécée par sa mère, l'autre a hérité d'une de celles de sa grand-mère
L'une a connu des brodeuses, l'autre s'émerveille devant la beauté et la finesse des ouvrages bretons
L'une décide de faire plaisir à l'autre et lui envoie un livre très riche

glaz2

L'autre décide de faire plaisir à l'une, potasse le livre, essaie de s'en imprégner et dépose quelques points sur du lin pour aboutir à un marque-page en broderie glazig, aux couleurs pimpantes... pour une jeune dame de 80 ans et des brouettes.

glaz3

Chaque famille a ses secrets, sa richesse, ses histoires. Il s'est écrit une belle page d'histoire pour moi cet été, quand la plus jeune et l'aïeule se sont re-rencontrées, re-racontées, re-découvertes.
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout, un peu, beaucoup, passionnément... Merci Marguerite!

glaz1


  • Modèle perso, très inspiré du modèle "Locronan" expliqué dans le livre. J'y ai rajouté les gouttes en souvenir de la pluie de cet été. Il est loin d'être parfait, mais je suis assez contente du résultat. Je me suis permise d'y mettre mes initiales, car il fait partie de la famille et est normalement destiné à y rester.
  • La broderie Glazig est le nom de la broderie traditionnelle bretonne. Aujourd'hui, elle n'est plus trop perpétuée, mais on peut quand même arriver à prendre des cours, notamment grâce à Pascal Jaouen et l'école de broderie de Quimper et apprendre des points au doux nom de  point laouig, drein pesk ou encore point kamm. Ne soyez pas effrayé tout de même, le point le plus couramment utilisé en glazig est le passé empiétant!