Le cours avec Marie, le cours du temps qui passe... trop vite pour faire le collier "du temps qui passe"

Marie étant le buzz (ça n'engage que moi) de cette édition de l'amour du fil, le cours n'étant pas dans une salle fermé, nous avons été bichonnées (j'ai pu voir la différence étant donné que j'avais suivi un cours la veille) par Beatrice Ayraud nous proposant des bouteilles d'eau, nous avons été jalousées par les passantes qui yeutaient nos prouesses, euh disons plutôt le collier du temps qui passe par dessus nos épaules... et Marie a eu la surprise de voir Bonnie Sullivan (une des guest stars de cette édition, une des créatrices que j'avais admiré la veille) débarquer à son cours et moi, l'agréable surprise de me voir demander par Marie de me placer à côté de Bonnie pour lui servir d'interprète pendant l'atelier... Comment dire? j'ai adoré!

Marie1

Les photos sont en sépia parce qu'à l'époque, la couleur n'existait pas encore...

Bon, mais si tôt l'appel fait -ouaip, elle ne rigole pas Mme la Bas-bleu- nous voilà parties pour 3h de montage de collier et de broderie...

Première leçon: le coton ciré ne se machouille pas élève étourdie, il n'apprécie pas... Bon, ça j'avoue je ne l'ai pas traduit à Bonnie O'Sullivan... parce qu'en fait, j'ai été la seule à machouiller le coton ciré.

Elève étourdie, ça me va bien en cette après-midi parce que la seule à faire son point de feston à l'envers... hum cherchez pas... ce fut moi!

Deuxième leçon: la pince est ton amie. J'en suis convaincue, il va falloir que je m'appareille (le temps passe ma bonne dame, on n'est plus si jeune!).

Marie2

Le cours se déroule dans une excellente ambiance: à ma droite, Mme Sullivan donc, qui brode rudement bien... En face de moi, Kris, gauchère... ça fait du bien de ne pas être la seule, à nous 2 on fait exploser les quotas de Marie!!! A côté d'elle, sa copine Patchelle (qui ose dire de Mr Bas-Bleus qu'il est grognon, moi je n'oserais jamais!), qui brode plus vite que son ombre, je ne m'en suis toujours pas remise! Sabine n'est pas loin tout en bout de table. On papote et repapote, tire la langue (non, pas les unes aux autres, juste aux boules à broder et là aussi, je suis peut-être la seule en fait), rigole, on passe le temps, on prend du bon temps alors qu'on n'a pas le temps puisque le temps passe trop vite de terminer le collier du temps qui passe... Marie passe et repasse entre nous et nous conseille, nous aiguille, nous donne des trucs, on papouille et tripatouille le collier original... et on mesure à leur juste valeur tout le boulot que Marie met dans ses colliers.

Les 3 heures passent en un clin d'oeil, un vrai moment de plaisir... Il faudra finir le collier à la maison et très certainement, recommencer le travail effectué car je suis convaincue que je peux faire de plus jolies boules...

Marie3

Et comme toutes les photos du collier original que j'ai prises sont floues, ma version va être... très personnelle!! J'espère vous le montrer terminer... bientôt... enfin on va quand même laisser passer un peu de temps, hein!