Léa et moi, on a une relation un peu compliquée,

Du genre, je t'aime - moi non plus...

Du genre, nous sommes sur un grand 8 permanent: on a nos hauts, on a nos bas

Je mets toujours beaucoup de temps à acheter ses bouquins, environ 2 ans...

Je feuillète, j'aime bien, moyen, beaucoup, j'adore, je me ravise, etc, etc ...

Là, j'ai enfin acheté son livre "Poches et Pochettes", soi-disant une méthode pour apprendre le crochet.

large_1104_poches_et_pochettes_lea_stansal

Oui, je sais crocheter... Et j'ai envie de dire, heureusement!!

Car les explications du livre ne sont à mes yeux pas pour des débutantes.

Ce livre est bâti en 2 parties: une histoire, l'histoire de Maïdaleh et de son mari Colche et une série de modèles de poches et pochettes...

lea1

La poésie de Léa est présente partout, mais il n'y a pas de liant entre les 2 parties, comme si ce n'était pas vraiment son univers qu'elle partageait, comme si on lui avait imposé ce projet. Celà fait bizarre quand on a bien en-tête " la trousse à couture" qui vous plonge dans un univers de rêve...

Et du coup, j'ai du mal à être emballée, j'aime sa poésie, mais, mais...

Et pourtant je n'arrive pas à m'arrêter de lire l'histoire, parce que la tristesse de Maïdaleh me touche profondément... Cependant je trouve bizarre que les images ne montrent pas de poches et pochettes... J'ocille entre hâte de découvrir les modèles et déception de ne pas être plongée dans un univers...

lea2

Je finis l'histoire, et je découvre les modèles et là, ce n'est que merveilles: Oui, Léa est une créatrice poète (et pas l'inverse), les modèles présentés sont tous très, très beaux et mes mots sont faibles.

Ni une, ni deux, je me commande des tissus, et hop, je me lance dans la réalisation et là, paf, mon enthousiasme retombe, ce sont des explications à la Léa... Une petite dose de déception et puis, allez, je me rebooste, j'ai fait des années de solfège, je vais improviser et je m'en sortirais!

Alors... voici ce qui m'a longuement occupé, je l'appelle "ma mélodie ambulante":

musical3

j'ai fait mes gammes de matelassage, une symphonie de brides et de mailles serrées, les notes bougent comme si une mélodie se créait! Oui, Léa tu es douée, merci de faire de si beaux modèles, tu pourrais limites te contenter de mettre des photos, ça m'éviterait des états d'âmes.

musical1

Mais grâce à toi, je suis fière car j'ai réussi à prendre un crochet n°1 entre mes mains et à crocheter avec. Tu n'y es pour rien, mais j'ai envie de dire que c'est grâce à toi!

musical4

Léa et moi, nous avons une relation compliquée.

D'autant plus compliquée, qu'elle ne sait pas que j'existe!

 

Note à Béné:

Ce livre, certes beau, me donne matière à réfléchir: Léa Stansal est une artiste incontestable, mais je n'arrive pas à comprendre ce qu'il l'a amené à faire un livre sur le crochet, qui ne me semble pas (mais j'ai peut-être tout faux!), être un domaine qu'elle aime particulièrement: elle crochète évidemment très bien, mais vraiment le montage de ce livre me paraît baclé (et pourtant je reconnais qu'il y a une certaine recherche artistique, mais qui ne lui ressemble pas tout à fait) et surtout, elle ne transmet pas de passion à travers ce livre. Est-ce que d'autres ont ce livre? Il vous a laissé quelles impressions?

Ceci dit, comme je trouve les modèles très beaux, vous en verrez d'autres...

Je vous l'ai dit dès le début: Je l'aime, moi non plus!

 

Une dernière sur fond noir, à la demande de Nine:

melodie_noire