Ou comment passer un week-end créatif de 3 jours en très bonne compagnie...

Tout a commencé en fait le 28 avril 2013, quand au salon de l'Amour du Fil à Nantes, j'ai découvert l'exposition de Ségolène Schweitzer... j'avais eu un coup de coeur énorme et avais même écrit que si je devais avoir un mentor un jour, ce serait elle...


Et bien 1 an, 1 mois, 15 jours, 22 heures, 32 minutes et 16 secondes après, j'ai eu la chance de passer 3 jours sous la houlette de THE Ségolaine!

Et celà, dans un très joli cadre, géré en partie par Anne-Claire, une pétillante bidouilleuse à l'univers éclectique-tique-tique et en compagnie de passionnées du fil aux profils tous différents et tous enrichissants...

lieu

Le cadre et L'auberge...

auberge

 

Ségolaine était venue en train, avec dans sa valise, des merveilles à nous montrer... Nous l'avons écouté et bu ses paroles comme du petit lait pendant qu'elle nous décrivait son travail.

livre

 

Personnellement, j'adore: elle a récapitulé le travail fait pour son expo et son livre "Voyage autour de la laine" dans un gros livre en laine qui récapitule les techniques qu'elle utilise, les ouvrages qu'elle a réalisés, etc, etc... une merveille de support qui vous met des étoiles plein les yeux et qui lui permet de montrer l'étendue de la beauté de son travail.

96963369

crédit photo: Anne-Claire - Notre lieu de travail...

Très rapidement, nous avons attaqué les choses sérieuses, une première technique de broderie relief en travaillant un branchage. On apprend des petits trucs dont je raffole, tout en papotant. On se découvre les unes les autres, on échange des tranches de vie... tout en travaillant, tout en se délectant de la philosophie de vie et de création que Ségolaine dégage: on ne fait pas d'erreur et si erreur, il y a, il y a toujours un moyen de la sublimer... Un autre mot du week-end: chiku- chiku, que j'écris plutôt She Couds, mais c'est très personnel. Je vous en reparlerai une autre fois, car je n'ai pas encore testé...

feuillesbrodees

 

Malgré la fatigue (j'ai fait 3h de route pour arriver dans ce petit coin où j'ai vécu petite) et le mal de tête, c'est un régal... Vers 19h30, nous nous arrêtons, allons visiter les potagers. Les épouvantails d'Aline ne sont pas efficaces: ils nous attirent plus qu'ils ne font peur!

epouvantails

 

Puis nous passerons à table, la cuisine d'Antoine, patron et cuistot en ces lieux est délicieuse...

diner

(oui, je vous la montre avant, car pendant... ben je mange :p )

Pour ne pas prendre de retard sur les autres (je suis relativement lente je le sais!), je finirai ma broderie après manger et passerai ma nuit à cogiter sur mon projet, à retourner mes bouts de laine dans ma tête... car l'objectif du week-end, c'est de faire un sac...

sac

-Je l'avais pris en photo en vrai, mais ma photo est râtée :( -

Le lendemain, après un super petit déj servi dans de la vaisselle Digoin (oui, nous sommes traitées comme des princesses!), nous rattaquons la journée à 9h00 du matin et c'est un pur moment de bonheur créatif.

petitdej

- Petit déj en tête à tête s'il vous plait :p -

 

Je suis scotchée par la capacité d'écoute de Ségolaine, sa bienveillance, sa manière de s'adapter à la seconde à nos univers totalement différents. Honnêtement, je défie quiconque, à la vue de nos futurs sacs, de pouvoir dire que nous avons suivi le même cours au même moment. Petit à petit, vraiment point après point, je vois un côté de mon sac naître. Ségolaine est là pour nous guider quand elle nous sent perplexe, mais elle nous laisse nous exprimer, je ressens une certaine euphorie intérieure.

amontravail

 

La journée se passe ainsi, de façon intense et intensive et à 17h, nous laissons tout notre bazar en place.

atable

 

Anne-Claire nous a réservé une surprise, la visite de l'atelier de Nadine Vergues, qui exposait cette année à l'Aiguille en fête... et qui pratique un art pour le moins surprenant: elle travaille le feutre industriel et se sert de chalumeau et de fer à souder en guise d'aiguille à broder... Son travail est stupéfiant.

atelierNadine

chezNadine

Photo de groupe - crédit Photo: Nadine Vergues

Je trouve toujours émouvant de visiter un studio d'artiste, l'artiste en question nous y révèle son intimité après tout. J'ai été scotchée, je me suis régalée... et même ressourcée je crois bien:

ça fait du bien de voir quelque chose de totalement différent, ça me fait penser aux personnes qui copient les univers des uns ou des autres alors que franchement, en fouillant au fond de ses tripes, je suis persuadée que chacun a sa propre fibre créative qui ne demande qu'à s'exprimer... Enfin bon, je philosopherai un autre jour... ou pas! En attendant, j'ai du pain sur la planche, enfin, du sable au bout de mon aiguille... car oui, j'en ai mangé du point de sable ce samedi grâce à Ségolaine et je crois bien que je suis devenue addict!

La journée se termine par un nouveau succulent repas. Les filles retourneront broder après le repas (faut quand même savoir qu'on sortait de table vers 22h- 22h30). De mon côté, je vais rejoindre le marchand... de sable, c'était mon thème du jour :p

Le dimanche, nous recommençons à travailler à 9h... et Ségolaine veut nous enseigner une nouvelle technique de broderie en relief. Je la travaillerai sur une mésange. C'est un jeu de patience, environ 4h pour l'exercice! avec au final, le moment de surprise comme quand on découvre ce qu'il y a de caché dans un oeuf kinder... Sauf que là, on ouvre son oeuf kinder avec un ciseau...

mesange

(en bas à gauche, Anne-Claire qui coupe; en bas à droite, l'oiseau de Véronique, avec des fils très fin, c'est tout doux, j'aime énormément; au dessus, mon travail)

Et la fin du stage est déjà là, le sac n'est pas fini, loin, loin de là, mais le plaisir fut immense. Merci Anne-Claire, Aline, Cathy, Marie-Josée, Véronique et last but not least, Ségolène, merci pour ces partages, ces tranches de vie, ces enseignements, ces rires, ces réflexions, tout quoi... et à bientôt pour se montrer nos sacs... enfin, quand ils seront finis quoi!

atravailfilles

- De haut en gauche, jusqu'à en bas, à droite: Véronique et sa dame à la licorne, Marie-José et son channel personnalisé, Cathy et son chiku-chiku dégradé, Anne-Claire et ses napperons teints et ses assises de fauteuils. Il me manque l'oeuvre estivale d'Aline -



Parce que bilan, il me faudrait encore 5 stages pour que le mien soit terminé :)

Et autre bilan, j'ai vraiment aimé ce stage et si le coeur vous en dit, pour un week-end créatif, et bien l'Auberge de la Vallée, c'est une sacrée bonne adresse! Moi, je dis que ça se cogite!

Et pour voir de jolies photos (les miennes ne sont pas réussies, je n'avais pas mon appareil habituel) et un autre regard sur ce week-end, je vous invite à aller lire le compte-rendu d'Anne-Claire