Oui... je l'avoue, j'ai fait du latin dans ma jeunesse (et je n'aimais pas ça du tout!) et aujourd'hui, je vais vous décliner le mot granny à toutes les sauces ou presque!

Quand j'ai commencé à aller mieux (voir épisode euh note précédente), je me suis dit que j'allais écouter et appliquer... bon ok, adapter le proverbe anglais

"A Granny a day keeps the doctor away" *.

Traduction: crocheter un granny par jour permet de garder le docteur à distance.

Granny

Donc voilà 10 jours (j'ai fait une pause hier, c'était dimanche après tout!) que je crochète un granny par jour et voilà 3 jours que j'ai le poignet en vrac: chaque année, c'est pareil quand je fais ce granny, crochet n°3, la douleur revient au triple galop. Mamie (l'autre Granny!) m'a jeté un sort ou quoi? Parce que quand je crochète avec mon n°6 pour mon gros chantier n°3, ben je ne ressens pas ce genre de douleur...

 

Enfin bon bref, il m'en reste encore un bon nombre à faire de ces fameux grannies et j'aimerais bien garder le docteur à distance, même pour mon poignet... Du coup, j'hésite à le faire mon petit granny-thé (granité) du jour!

 

Mais au fait, vous l'avez reconnu mon cher Granny?

vivaldi

 

 

* Le vrai proverbe, c'est "An apple a day keeps the doctor away"

NotàBéné: La laine est la mille colori de Yang... et j'ai la chance d'avoir un revendeur dans ma tite ville à moi, c'est chouette non?!

... Et oui, les Vivaldis ils sont comme le printemps, tous les ans ils repointent le bout de leur nez... enfin normalement!

 

A bientôt!